Psychomot’équidé

Pourquoi ce nom bizarre ?

Ayant été formée en psychomotricité pendant mes études, j’ai toujours apprécié
cette notion d’apprentissage de mouvements de base
et de développement par le jeu.
En plus l’expérience acquise depuis plusieurs années avec les chevaux,
les ânes et les enfants me permet de mixer les 2.
Et voilà le résultat : « psychomot’équidé »
Il s’agit donc de mettre en action un enfant à côté de l’équidé
et l’enfant qui est dessus.
L’un doit faire attention à l’autre tout en réalisant
chacun de petits exercices ludiques de lancer, d’équilibre, de précision…
Il est aussi possible de réaliser les exercices seul avec l’équidé.
Les objectifs pour l’enfant doivent être discutés avant le début des séances.
Pour les jeunes cela peut servir de pré-requis à l’équitation traditionnelle
en apprenant à gérer l’âne ou le poney mais aussi
à développer la motricité globale.
Pour les plus âgés, cela peut aider à travailler des notions pas encore acquises
d’équilibre, de latéralité… mais cette méthode peut aussi rendre la confiance perdue après un accident ou un échec lors de l’apprentissage de l’équitation.
Pour d’autres simplement le fait de rentrer en contact
avec l’animal et/ou l’autre participant.
Mais cela développe surtout la confiance en soi, l’interaction avec l’autre
et l’animal, la prise de conscience de son corps, la responsabilité de gérer un animal
et de faire attention à l’enfant qui est dessus.